Depuis que nous sommes petits, à l’école on nous apprends à nous concentrer sur ce qui ne va pas plutôt que sur ce qui va. Ben oui mais sinon, comment progresser ?

Cette tendance, ou plutôt ce conditionnement, nous allons le garder toute notre vie. Toute notre vie nous mettrons l’accent sur le détail qui ne va pas alors que nous resterons aveugle sur les 98% qui vont bien. Vous imaginez un peu l’impact que cela pourrait avoir sur votre quotidien si tout d’un coup ces 98% vous étaient révélés comme par magie ?

La gratitude peut vous aider !

Si on reprend le livre Au fil des émotions, la gratitude y est définie ainsi :

 » La gratitude est l’âme du mot « merci ». Elle se multiplie à chaque fois que tu es capable de voir au quotidien un cadeau : Dans le sourire d’un ami, dans une chanson, dans un repas… La gratitude t’apprend à mieux profiter de la vie. C’est la porte d’entrée du bonheur. »

C’est beau non ? Et la bonne nouvelle c’est un exercice qui est à la portée de tout le monde. Si, si, essaye tu vas voir c’est magique !

Le carnet de gratitude :

L’exercice est simple.

Il faut un carnet (ou au moins de quoi écrire). N’importe quel cahier ou carnet fera l’affaire. Pas besoin de dépenser des mille et des cents, un simple cahier ira très bien. Quelques feuilles de brouillon ou quelques vieilles enveloppes ragrafées seront parfaites également.

Place ton carnet dans un endroit où tu es sûr.e de le voir tous les jours et où tu auras quelques secondes à lui consacrer : l’accoudoir du canapé, le bureau, sac de travail (si tu prends les transports en commun), la table de nuit, les toilettes…

Tous les jours, prends quelques secondes pour écrire quelque chose dont tu es reconnaissant.e pour la journée que vient de s’écouler (ou celle d’hier si tu es du matin). Il n’est pas utile de faire de grandes envolées lyriques (sauf si le cœur t’en dit), quelque mots écris simplement et le tour est joué. L’important étant de dire merci, d’écrire au présent et que ça soit positif pour toi. Si tu en as envie, et si tu as le temps, donne quelques détails qui t’ont touchés.

Certains jours, tu auras peut-être beaucoup de choses à noter, alors vas-y ! D’autre jours, tu pourras peut-être juste être reconnaissant d’avoir juste « survécu » à ta journée, de juste respirer… et c’est Ok aussi.

Note quotidiennement et attends les effets.

Mon retour d’expérience :

Bien que je m’applique à être reconnaissante chaque soir quand je me couche pour être toujours en vie à la fin de chaque journée, le fait de noter sur papier ces petits rien et ces grands tout donne un aspect très concret à la chose. Au bout de quelques pages noircies on se dit « Mais waou, j’ai de la chance d’avoir tout ça de beau dans ma vie !« . Au bout d’un mois j’ai même commencé à noter des moments « désagréables » qui après coup m’ont permis de tirer certains enseignements de la vie… même ce que je considérais comme négatif prenait tout à coup tout son sens.

Si cela te paraît fou, le mieux s’est d’en faire toi-même l’expérience. Alors, à ton stylo !?

Tasse de thé fumant et livre ouvert